actualités

Concours de carcasses : le top du top

Il y a quelques jours, l’OCEF organisait une vente aux enchères des carcasses des animaux primés au concours de la Fête du bœuf de Païta. Neuf carcasses ont ainsi trouvé preneurs auprès des bouchers, et leur viande va trouver place sur leurs étals au profit des consommateurs.

Chaque année, l’OCEF (Office de commercialisation et d’entreposage frigorifique) organise trois concours de carcasses et le dernier concluait donc la Fête du bœuf. « L’objectif de ces concours, explique Matthieu Ottogali, directeur adjoint de la section viande de l’OCEF, est de mettre en avant la qualité du travail des éleveurs, et ils travaillent de mieux en mieux. On constate une amélioration de la qualité de la viande, dont ces concours sont une vitrine. C’est également l’opportunité de faire se rencontrer les bouchers, les éleveurs et les différents partenaires de la filière. » C’est l’élevage Agrical-Ballande qui a remporté le 1er prix avec un bœuf Brahmousin de 42 mois pesant 550 kilos, éleveurs sur Païta. « C’est le 3e concours de carcasses que l’on remporte dans l’année, se félicite Nicolas Pebay, directeur de l’élevage Agrical-Ballande, nous avons donc fait le grand chelem. Ce qui permet d’arriver à cette qualité, c’est le travail d’amélioration génétique avec l’UPRA et notre travail de préparation. »

Le 2e prix va à la SCA du Boulou, éleveurs à Boulouparis et c’est la SCAF Arembo, éleveurs à Boulouparis qui décroche la 3e place. Satisfaction pour la boucherie de Géant Sainte-Marie qui a remporté l’enchère du 1er prix, « comme chaque année, explique le responsable de la boucherie, nous mettons un point d’honneur à participer à tous les concours extra-sélection afin de valoriser nos éleveurs, notre viande et nos savoir-faire. C’est une viande bien grasse, bien conforme, très persillée, quelque chose d’excellent. » Et cette viande extra s’est aussitôt retrouvée sur les étals, pour en faire profiter les consommateurs, d’autant que cette viande de concours n’est pas vendue plus cher. « Ces enchères se sont bien passées, explique Matthieu Ottogali, et les éleveurs ont eu de belles surenchères sur leurs carcasses, atteignant jusqu’à 900/950 francs. Pour eux, c’est donc une belle récompense, d’abord financière avec une belle plus-value, et c’est une vraie fierté pour eux, d’autant que l’on communique beaucoup, cela les met vraiment en avant. Et nos bouchers achètent les meilleures carcasses du moment et ils vont les mettre en évidence sur leurs étals. Donc, nous sommes contents, car nos éleveurs et nos bouchers sont satisfaits. »

SCA du BOULOU remporte le second prix des enchères avec les boucheries Géant Sainte Marie – Dumbéa Mall avec une surenchère de 900 F/kg. © OCEF

Une viande extra

« C’est de la gamme extra, ce qui se fait de mieux en Nouvelle-Calédonie, c’est le top du top de la qualité bouchère, insiste Matthieu Ottogali. On n’a pas à rougir par rapport à ce qui se fait en Nouvelle-Zélande ou au Vanuatu dont la viande est réputée. Notre niveau est au moins équivalent, et à titre personnel je pense qu’ici on est sur une qualité supérieure.  Ce sont des carcasses d’animaux qui ont été préparés pour ces concours, il y a donc un bon persillé, une bonne conformation, des pièces assez grosses, une viande très goûteuse. C’est un petit peu au-dessus de ce que l’on a tout le reste de l’année. »

Ces concours de carcasses, comme les concours d’animaux organisés dans les foires et les fêtes rencontrent un vrai succès et suscitent l’engouement des éleveurs et des bouchers. « C’est du très beau travail, on voit que les animaux étaient vraiment sélectionnés et préparés pour ce concours, conclut le directeur adjoint de la section viande de l’OCEF. Ce sont vraiment des carcasses d’exception et on le ressent au niveau des enchères, car les bouchers sont très demandeurs et les consommateurs vont se régaler. On sent que les bouchers veulent saluer le travail de l’éleveur, c’est très important de le souligner. La qualité s’améliore d’année en année, c’est donc bien de récompenser le travail des éleveurs de cette façon. »

SCAF Arembo remporte le troisième prix des enchères avec la Boucherie du Sud – Casino Port Plaisance avec une surenchère de 850 F/kg. © OCEF
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Fermer
Fermer