actualités

Foire de Bourail 2020 : un moteur de la relance économique

Cette année, la foire agricole et artisanale de Bourail aura lieu sur deux jours, les 15 et 16 août, et non pas sur trois comme habituellement. Il faut dire que le Covid-19 et le confinement sont passés par là. Les organisateurs ont dû faire avec et aujourd’hui, ils mettent les bouchées doubles.

Andrew Bone, avec sa pointe d’accent, est à la manœuvre en tant que président du comité d’organisation. Lui et ses équipes ont été amenés à gérer une situation inédite. « Effectivement, explique-t-il, malgré le fait que notre personnel a fait du télétravail, le mois de confinement nous a empêchés de faire des réunions et nous a fait prendre du retard dans nos rendez-vous avec nos sponsors partenaires. Un retard que nous rattrapons. » Outre le fait qu’il faut relancer la machine et poursuivre la mise en œuvre de cette édition 2020, il a aussi fallu adapter les programmes et les manifestations.

« La journée des concours qui se fait habituellement lors de la première journée aura lieu le samedi, confie Andrew Bone, de même que la cérémonie d’ouverture. En revanche le défilé des animaux primés aura lieu le dimanche. Nous avons maintenu la plupart des animations, il y aura même quelques surprises et des nouveautés. Nous avons dû supprimer quelques rendez-vous en raison de l’impossibilité de faire venir des intervenants extérieurs. Je ne veux pas trop lever le voile sur les nouveautés que nous sommes en train de finaliser. Ce que je peux dire c’est qu’il y aura des jeux et des animations supplémentaires au sein de notre Espace-Challenge. »

Un engouement croissant

La crainte que les organisateurs de l’évènement aient pu avoir s’est envolée : la foire de Bourail 2020 fait recette. « À notre grande surprise, reconnait le président du comité organisateur, tous les exposants, que ce soit les éleveurs, les artisans, et le secteur commercial, ont exprimé leur volonté d’être présents à cette édition 2020. Nous enregistrons même le retour de certains que l’on n’avait plus vus depuis des années. Cela conforte l’importance de la foire de Bourail. Honnêtement, nous la voyons comme un moteur de la relance économique. Après le confinement, l’économie est un peu au ralenti dans certains secteurs, donc à mon avis la foire a tout à fait sa place à ce niveau-là. » Assurément, la mise en avant des savoir-faire dans l’artisanat et dans l’agriculture va contribuer à relancer ces secteurs au sortir de la crise du coronavirus. « Je sais que dans le maraîchage, il y a eu des ventes perturbées, à cause par exemple, de la fermeture des cantines, précise Andrew Bone. Apparemment aussi, on a enregistré une baisse des ventes de viande. Mais les agriculteurs et les éleveurs, et je suis agriculteur moi-même, ont pu travailler pendant le confinement.

La vie et le travail de la terre ont continué, on est resté sur nos tracteurs ou nos chevaux. » La foire de Bourail est un évènement majeur qui rassemble aux alentours de 25 000 visiteurs. À n’en pas douter, l’affluence ne sera pas en baisse cette année, il s’agira de canaliser la foule sur deux jours au lieu de trois. « Nous espérons que le monde sera au rendez-vous, explique Andrew Bone. D’autant plus que cette année, les gens ne peuvent pas sortir de Nouvelle-Calédonie et que de nombreux évènements ou manifestations ont dû être annulés. L’édition 2020 de la foire de Bourail sera véritablement la première grande manifestation de l’année. On espère être à la hauteur des attentes des Calédoniens. » Il reste deux mois avant l’ouverture de la foire, d’ici là, le comité organisateur ne va pas chômer. « Nous ne manquons pas de travail pour organiser cette édition de la foire, conclut Andrew Bone, d’autant que c’est aussi le moment où nous sommes à fond dans nos champs. Ce qui va nous manquer, c’est le sommeil. »

Afficher plus

Articles similaires

Fermer
Fermer