actualités

Erpa et Apican fusionnent au 1er janvier 2019

Le projet d’Agence rurale, qui doit regrouper les deux institutions gouvernementales destinées aux agriculteurs, est entre les mains du Congrès. Installé à Ducos, ce guichet unique devrait ouvrir ses portes dans neuf mois.

Un guichet unique, installé à Ducos, au service de la brousse et de ses habitants. L’Agence rurale, fruit de la fusion de l’Erpa (Établissement de régulation des prix agricoles) et de l’Apican (Agence pour la prévention et l’indemnisation des calamités agricoles) devrait être effective dès le 1er janvier 2019. C’est, en tout cas, le souhait du gouvernement qui est en passe de soumettre au vote du congrès un projet de délibération en ce sens.

Pour Philippe Germain, président du gouvernement,

« L’Apican et l’Erpa sont deux établissements publics qui ont fortement marqué le développement de notre économie agricole et alimentaire. Au-delà de la préoccupation légitime de rationalisation et d’économie budgétaire que doit entraîner leur regroupement, la création de l’Agence rurale reprenant l’ensemble des missions exercées poursuit l’objectif de renforcer les actions d’orientation et d’accompagnement visant à établir un contexte favorable à la préservation et à la valorisation des espaces agricoles et ruraux. »

Un guichet unique, en somme, qui contribuerait à simplifier les démarches des Calédoniens et qui induirait « une économie non négligeable de 100 millions de francs par an au budget de la Nouvelle-Calédonie ».

Quelles missions ?

L’Agence rurale poursuit l’ambition d’une gestion plus globale des risques économiques, physiques, climatiques ou biologiques qui constituent des menaces pour les filières de production ; d’une consolidation des outils financiers de prévention et de gestion de crise (calamités, crises sanitaires, feux), avec l’objectif de sécuriser les moyens ; d’accompagnement financier de l’action publique ; et d’une prise en compte plus intégrée des objectifs de gestion durable des espaces agricoles et ruraux, couvrant non seulement les sites de production, mais aussi la ressource en eau.

Elle est chargée principalement de mettre en œuvre la politique d’orientation des filières et de régulation du marché et des prix et agricoles et agroalimentaires définie par la Nouvelle-Calédonie.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Fermer
Fermer